Bainfroid.ch dans la presse

Le bain ou nage en eau froide stimule le corps et le mental, à condition de s’écouter et de respecter certaines règles
Capture d’écran 2022-05-20 à 13.17_edited.jpg

Sébastien Haemmerli interviewé pour Couleurs locales (RTS). Une petite équipe des initié.e.s au bain froid est venue faire une petite baignade pour le reportage. Certains ont même témoigné en vidéo! Un reportage à regarder en suivant ce lien: Reportage Couleurs locales Bain froid

Capture d’écran 2022-05-20 à 13.18_edited.jpg
La baignade en eau froide connaît toujours plus d’adeptes | generations-plus.ch

Au printemps 2021, j'ai été interviewé par Nicolas Verdan pour le magazine Générations à propos de la pratique du bain froid. En images et en témoignages, nous retrouvons également quelques initié-e-s par moi-même!  Vous pouvez consulter l'article en entier sur ce lien :

Article "La baignade en eau froide connaît toujours plus d'adeptes"

Extrait de l'article de Nicolas Verdan : 

Ecouter son corps

Une fois dans l’eau, des alertes corporelles se manifestent. Il s’agit de les connaître et, bien entendu, de les écouter. « Avec la durée du bain apparaît le danger de l’euphorie, prévient Sébastien Haemmerli. Quand le corps voit sa température chuter, il sécrète une quantité d’adrénaline. Cette arrivée d’hormones est vécue comme un bien-être incroyable, avec l’impression d’avoir chaud. » Le pire serait d’en profiter pour s’éloigner du rivage, avec la décision de prolonger cette sensation qui signifie, en réalité, le début d’un état d’hypothermie.

 

Les médecins le disent, un bilan de santé est conseillé avant de se lancer. Cela permet d’éviter des pièges, tels que l’hydrocution et l’hypothermie. Même si les études scientifiques commencent tout juste à être conduites sur le sujet, les professionnels de la santé s’accordent pour reconnaître que la baignade en eau froide renforce les systèmes immunitaires, vasculaires et neurovégétatifs et stimule la circulation.

 

« Le thermomètre interne est la chose à faire grandir et dont il faut prendre soin, affirme Sébastien Haemmerli. Les inconvénients de l’existence seront toujours là à la sortie de l’eau, mais le poids qu’ils représentent ne sera plus le même. Quand vous ferez face à un problème, demandez-vous quelle est sa température. »

bainfroid-kneipp.webp
Baignades en eau froide: quand le cerveau retourne aux sources - Le Temps

"Les adeptes de bains glacés sont toujours plus nombreux à se jeter dans les lacs suisses en hiver. Au-delà du phénomène de société, la pratique a des bienfaits neurologiques insoupçonnés, mis en lumière par de nouvelles études."

En décembre 2021, un article écrit par Thibault Nieuwe est paru dans Le Temps à propos des effets du bain froid sur le cerveau, j'ai également été interviewé à cette occasion.

Vous pouvez retrouver l'article complet sur le site internet Le Temps (article réservé aux abonnés) :

Baignades en eau froide: quand le cerveau retourne aux sources - Le Temps